Bienvenue sur le portail web du PRAPS : Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel

.

Le PRAPS, un projet de renforcement de la résilience des communautés pastorales, une histoire immersive


praps5 L’ Afrique et le Sahel en particulier n’est pas en marge des conséquences du changement climatique. En effet, plusieurs activités en sont impactées dont le pastoralisme; plusieurs ménages vivant de cette activité sont confrontées à d’énormes difficultés du fait de l’absence de ressources ( pâturage et eau) et au contexte du changement climatique. Cette triste réalité les obligent donc à intégrer la mobilité dans leurs activités afin de fournir des pâturages et de l’eau pour leurs animaux. Dans le cadre du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS)

Les bergers partent avec le troupeau, tandis que le reste de la famille les suit en charrette avec tout le matériel nécessaire, même si de plus en plus d’épouses restent au village avec les plus jeunes enfants afin de les scolariser. © Vincent Tremeau, Banque mondiale

L’histoire construite autour d’une famille d’éleveurs du Sénégal migrant vers la frontière de la Mauritanie traduit les défis auxquels sont confrontés les pasteurs et agriculteurs alors que la sécheresse et l’insécurité au Sahel mettent à rude épreuve des ressources naturelles qui doivent être partagées par tous.  Cette histoire immersive sur la transhumance  entre deux (2) pays du PRAPS exprime la réalité commune à tout le Sahel.

Pour de plus amples informations sur l’impact du changement climatique sur le pastoralisme lire cet article publié en français, anglais, arabe, espagnol et en chinois: https://www.banquemondiale.org/fr/news/immersive-story/2020/09/21/where-climate-change-is-reality-supporting-africas-sahel-pastoralists-secure-a-resilient-future

Ici le changement climatique est une réalité : maintenir la « raison d’être » de millions de familles pastorales au Sahel

Cette histoire immersive est complétée  par d’autres éléments aussi illustratifs de l’action du PRAPS dont l’amélioration des conditions de vie des pasteurs et agriculteurs reste l’objectif principal.

–  une vidéo: La transhumance, c’est notre raison d’être qui présente la transhumance en tant que « raison d’être » des familles pastoralistes,

–  une infographie : Soutenir le pastoralisme au Sahel qui présente les principales réalisations dans le cadre du PRAPS, et une carte interactive incluant d’autres éléments clés, notamment :

 

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )