Bienvenue sur le portail web du PRAPS : Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel

.

Débat informé sur les enjeux du développement dans l’élevage et le pastoralisme dans les pays sahéliens et côtiers

Juin 27, 2018PRAPS - ACTUALITES, PRAPS - SlideShow0


Abidjan, en  République de Côte d’Ivoire a abrité du 19-21 juin 2018, le 3ème Débat informé sur les enjeux du développement dans l’élevage et le pastoralisme dans les pays sahéliens et côtiers .

Réunissant des Décideurs politiques, des organisations faîtières de pasteurs et éleveurs, des scientifiques, des partenaires techniques et financiers, la rencontre d’Abidjan a eu pour objectif principal de contribuer à une meilleure compréhension, harmonisée des enjeux liés aux orientations et choix politiques en lien avec la promotion de l’élevage et du pastoralisme dans les pays concernés.

De façon spécifique, les participants des 12 pays invités (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire Ghana, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad, Nigéria, Togo, Tchad) et des Organisations Professionnelles (CORET, Reseau Maroobe, ROPPA, APESS et COFENAVBI-AO) se sont appropriés les enjeux de:
– la production animale en Afrique de l’Ouest et au Sahel: production, exploitation, mise en marché du bétail
– des mesures d’ouverture du marché international de la viande et ses répercussions sur la Filière Bétail sur pieds dans la sous région.

AFL5La cérémonie d’ouverture a  été présidée par M. Koffi Marcel Koumi, Conseiller Technique, représentant le Ministre des Ressources animales et halieutiques de la République de Côte d’Ivoire entouré de Mme Renée Chartes, représentant le partenaire technique, la Coopération britannique, de M. Philippe Zoungrana, Représentant le Secrétaire Exécutif du CILSS, le Secrétaire Permanent du CONACILSS de la République de la Côte d’Ivoire et du Représentant de la Commission de l’UEMOA.

Les 72 heures du Débat informé ont été  organisées en trois (3 étapes):
1. Étude d’un portrait de la Filière Bétail pour mieux cerner les enjeux et le  fonctionnement de ladite filière dans la pratique ;

  1. Principaux paramètres de la production et de la mise. Mise en marché du su bétail à l’échelle de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ;

3. Débat sur les enjeux jugés fondamentaux : politique de relance de la viande réfrigérée, ouverture du marché mondial de la viande.

Quelques questions fondamentales qui ont été examinées pour l’avenir ont porté:

  1. Les pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre sont-ils en mesure de répondre à la hausse de la demande en viande en intensifiant leur production grâce à l’embouche?
  2. Les pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre sont-ils en mesure de répondre à la hausse de la demande en intensifiant leur production grâce au ranching?
  3. quels sont les avantages et les inconvénients  d’une politique d’exportation e la viande réfrigérée?
  4. Quel est l’impact des coûts d’acheminement et des tracasseries routières sur la compétitivité de la filière bétail en Afrique de l’Ouest et du Centre?
  5. les transhument contribuent-ils à l’approvisionnement de la  filière bétail et aux économies locales?
  6. Quelles sont les implications de l’ouverture du marché mondiale sur le commerce du bétail en Afrique de l’Ouest et du Centre?
  7. Et si l’on arrêtait pour de bon la mobilité transfrontalière?

Les débats informés s’intègrent dans une convention signée entre le PRAPS -CILSS et Acting For LIFE (AFL) et mise en oeuvre par le PRAPS.

 

 

Reviews

  • Total Score 0%
User rating: 0.00% ( 0
votes )