Bienvenue sur le portail web du PRAPS : Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel – Renforcement des capacités opérationnelles des services régionaux de santé animale et de la couverture vaccinale

Bienvenue sur le portail web du PRAPS : Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel

.

Renforcement des capacités opérationnelles des services régionaux de santé animale et de la couverture vaccinale


PRAPS-MR
Santé animale : renforcement des capacités opérationnelles des services régionaux de santé animale et de la couverture vaccinale

Un an après sa mise en œuvre, le PRAPS-MR ne lésine pas sur les moyens en vue d’appuyer le département de l’Élevage dans le renforcement des capacités opérationnelles des services régionaux de santé animale et l’amélioration de la couverture vaccinale du cheptel contre les principales maladies animales.

La première injection donnant le coup d’envoi officiel de la campagne nationale de vaccination du cheptel 2016-2017 a été donnée, le 1er novembre 2016, par son Excellence, le Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz. Cette opération, qui prendra fin en février 2017, vise à vacciner près de 1,6 millions de bovins contre la Péripneumonie contagieuse bovine (PPCB) et plus d’un million de petits ruminants contre la peste des petits ruminants (PPR).

La présence du Chef de l’État, pour la première fois, au lancement de cette campagne de vaccination, confirme, si besoin en est, le nouvel élan que les autorités donnent désormais au secteur de l’élevage. Il faut dire que le PRAPS-MR, une année seulement après de sa mise en œuvre, n’aura aussi guère lésiné sur les moyens permettant la pleine réussite de cette campagne de vaccination, mais aussi et surtout d’améliorer progressivement la couverture vaccinale. À l’achèvement du projet, celle-ci devra atteindre 40% pour la PPR et 80% pour la PPCB.

Formation, vaccins, moyens de transport et logistique
En vue de concourir donc davantage à l’atteinte de cet objectif, le projet a fourni des appuis multiformes à plusieurs niveaux, notamment dans la formation du personnel, l’acquisition de vaccins et du matériel vétérinaire et fournitures spécifiques ainsi que la disponibilisation de moyens transport et de logistique liés à la campagne de vaccination et la surveillance épidémiologique.

En amont du lancement de cette campagne, le projet avait initié et organisé en mai 2016 la conduite de formations au profit du personnel technique (une quarantaine de personnes) de la Direction des services vétérinaires (DSV) mais aussi des vétérinaires sur la surveillance et la détection précoce des maladies animales. L’objectif spécifique de cette activité était d’assurer la formation et le recyclage de l’ensemble des ressources humaines impliquées dans la surveillance des maladies animales.

La signature d’une Convention de partenariat entre le PRAPS-MR et la Direction des services vétérinaires (DSV) a également permis de prendre en charge depuis le lancement de la campagne une vingtaine d’équipes de vaccination ainsi que de disponibiliser vingt-six (26) véhicules Pick-Up flambant neuf et dix (10) motos au profit des délégations régionales et inspections du Ministère de l’Élevage.

L’acquisition auprès de Botswana Vaccine Institute, en décembre dernier, d’un lot de 3.000.000 de doses de vaccins contre la PPR au profit de la DSV ainsi que la livraison d’un véhicule frigorifique et de matériels de froid (dont 04 réfrigérateurs, 22 congélateurs et 28 glacières Isotherme) ont fini de donner un véritable coup d’accélérateur à une phase d’amélioration qualitative et quantitative de la couverture vaccinale du cheptel… et de sécurisation de la chaîne de froid, qui est appelée à se renouveler en vue de contribuer fortement à la réduction de la morbidité et la mortalité liées aux maladies animales prioritaires.