Bienvenue sur le portail web du PRAPS : Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel

.

PRAPS : Atelier régional de la Task Force àNouakchott


Deuxième atelier régional de la Task Force pour la préparation du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) – Nouakchott (Mauritanie), du 29 avril au 02 mai 2014

newsPrapsPour concrétiser la déclaration de Nouakchott, le CILSS et la Banque Mondiale et les 6 pays bénéficiaires (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad) ont entamé un processus de concertations et d’échanges à travers une Task Force régionale (TF-PASTO) pour la formulation d’un projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS), issu de la déclaration.
C’est dans ce cadre qu’une première réunion de la Task force a été organisée du 30 au 31 janvier 2014 à Ouagadougou au Burkina Faso, qui a marqué le démarrage effectif du processus de formulation du PRAPS. Cette deuxième réunion de la Task Force Pastoralisme, s’inscrit dans le même esprit de partage d’information, de clarification et d’orientation du processus de formulation du Programme régional sur le pastoralisme.

L’atelier regroupera une cinquantaine de participants composés de :

• Points focaux des six (6) pays : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad ; • Société civile : APESS, AFAO, RBM, ROPPA (4 ) ; • OIG : CEDEAO, UEMOA, ALG, CORAF, CIRDES, CRSA, EISMV, PPZS (8) ; • Equipe CILSS : Experts basés à Ouagadougou, Bamako et Niamey ; • Equipe Banque Mondiale : Washington et équipes-pays ; • Invités : OIE, FAO, CIRAD.

 OBJECTIFS :  Les présents termes de références (TDR) sont destinés à faire le point d’avancement des différentes activités nationales et régionales de la phase préparatoire du PRAPS.  De façon  spécifique, il s’agit de :
1. partager le contenu de la Note conceptuelle du PRAPS et des recommandations
issues de sa présentation le 20 février à la Banque Mondiale à Washington ;
2. présenter l’état d’avancement des études convenues et les résultats de l’étude
« capitalisation » menée  par la FAO ;
3. partager les résultats attendus des TDR des études de sauvegarde
Environnementale et Sociale ;
4. évaluer l’état d’avancement de la formulation du PRAPS aux échelles nationale et
régionale ;
5. recadrer l’objectif de développement du PRAPS et définir les indicateurs
correspondants ;
6. discuter les activités (régionales et nationales) des différentes composantes et
aboutir à un projet de cadre de résultats du PRAPS ;
7. réfléchir sur la manière d’évaluer l’impact du PRAPS.