Bienvenue sur le portail web du PRAPS : Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel – PRAPS Sénégal

Bienvenue sur le portail web du PRAPS : Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel

.

PRAPS Sénégal


Un Žleveur suit son troupeau des vaches dans un oued de la province de Guidimakha. Oued Niordel, Mauritanie. 10/03/2011. Photo © J.B. Russell

Un Žleveur suit son troupeau des vaches dans un oued de la province de Guidimakha.
Oued Niordel, Mauritanie. 10/03/2011.
Photo © J.B. Russell

Objectif général : Améliorer l’accès à des moyens et services de production essentiels et aux marchés pour les pasteurs et agro-pasteurs dans des zones transfrontalières sélectionnées et le long des axes de transhumance dans les six pays Sahéliens, et améliorer la capacité de ces pays à répondre à temps et de façon efficace en cas de crises pastorales ou d’urgences.

Contexte du PRAPS :
Fait partie de l’Initiative Sahel lancée par la Banque mondiale (BM)
En droite ligne de la DÉCLARATION DE NOUAKCHOTT SUR LE PASTORALISME (29/10/2013) qui donne l’architecture du PRAPS (dispositions institutionnelles et 4 composantes techniques)
Projet régional pour 6 pays Sahéliens (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad et le Sénégal)
Coordination régionale: CILSS
Coordination nationale: PRAPS-SN
6 ans (2015-2021): 30 MUSD soient 15 Milliards de FCFA dont 10 MUSD de fonds IDA National et 20 MUSD de fonds IDA Régional et 1.2 milliards de FCFA du BCI.

Réalisations attendues :

Infrastructures et équipements
Construction de 15 forages et réhabilitation de 5 autres
Construction de 30 parcs à vaccination
Construction de 300 km de pistes rurales
Ouverture de 800 km de pare-feu et entretien de 900 autres km
Cartographie et matérialisation (bornage) de 300 km de couloirs de transhumance
Acquisition de 10 motofaucheuses
Acquisition de lyophilisateur pour la production de vaccin de l’ISRA
Construction et réhabilitation de services de l’élevage
Construction de 3 cabinets vétérinaires privés
Construction de 8 magasins de 100 tonnes au niveau des départements
Construction de 20 magasins/boutiques pastorales de 50 tonnes
Construction de 4 unités de transformation laitière et 7 unités de collecte
Construction de 5 nouveaux marchés à bétail et réhabilitation de 3 existants
Construction de 4 aires d’abattage
Renforcement des capacités

Formation continue du personnel des services de l’élevage
Formation continue de 13 cadres des services de l’élevage
Formation de 6 masters (cadres du service de l’élevage)
Formation continue de 40 agents des services de l’élevage
Sélection de 50 auxiliaires en élevage et 90 relais en gestion des ressources naturelles (GRN)
Formation de 90 relais en GRN
Formation de 50 auxiliaires en élevage
Appui à l’installation de vétérinaires privés
Appui à la campagne de vaccination et à la surveillance épidémiologique
Capitalisation et réplication de modèles de lutte contre le vol de bétail
Appui aux organisations professionnels d’élevage et interprofessions viande et lait
Appui à la gestion des infrastructures et aménagements
Appui à la commercialisation des produits animaux
Appui au SIGEL et SAP/SECNSA pour l’analyse de vulnérabilité pastorale
Élaboration de manuel pour le mécanisme de réponse immédiate (MRI) aux crises pastorales
Aménagements
Mise en place de 20 plans de gestion des unités pastorales (UP)
Mise en place de plans de gestion de réserves naturelles communautaires
Mise en œuvre des plans de gestion
Appui aux réunions de concertation et de planification inter communautaires
Appui aux réunions de concertation et de planification transfrontalières




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *