Accueil Accueil La vaccination dans le PRAPS une approche garantie pour améliorer la...

La vaccination dans le PRAPS une approche garantie pour améliorer la santé animale au Sahel

Dans le cadre de la sous composante 2 de ce volet du projet, ‘’ Appui à la surveillance et au contrôle des maladies prioritaires et des médicaments vétérinaires’’, le PRAPS tout au long de ses six (6) années a mis en œuvre des initiatives qui ont contribué à réduire la prévalence des maladies régionales essentielles (en particulier la péri-pneumonie contagieuse bovine et la peste des petits ruminants) dans la région du Sahel. Des campagnes de vaccination à l’échelle régionale contre ces différentes maladies animales ont été faites avec succès grâce à l’adhésion des bénéficiaires  et à leur appropriation des activités du projet.

L’intervention du PRAPS dans le domaine de la santé animale s’appuie sur le constat unanime d’un déficit important  entres autres dans le financement des activités de santé animale qui se répercute négativement sur les capacités d’épidémio-surveillance, de planification, d’intervention opérationnelle contre les maladies, de contrôle des médicaments vétérinaires et de la sécurité sanitaire des aliments. Un autre grand facteur limitant de l’efficacité des services vétérinaires nationaux des pays sahéliens est le faible niveau de confiance entre les techniciens de la santé animale, et les pasteurs.

En effet, dans la ligne de mire du PRAPS se trouvent deux grandes maladies animales à éradiquer, la  PPCB et la  PPR, principaux fléaux en termes de santé animale dans les pays sahéliens

Dans le but de réduire le taux de prévalence de ces maladies animales préjudiciables aux sources de revenu des pasteurs et agropasteurs et aux économies des pays sahéliens, le PRAPS a initié des  campagnes de vaccination à l’échelle nationale pour sécuriser les revenus des ménages de pasteurs et agropasteurs dans un élan d’intérêt régional.

Pour garantir la durabilité de ses interventions, le PRAPS a d’abord suscité l’adhésion des pasteurs, agropasteurs et organisations professionnelles à travers des sessions de sensibilisations.

Par ailleurs, les directions nationales des services vétérinaires des six (6) pays du projet : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal Tchad, ont été soutenus dans la conception et dans la mise en œuvre des campagnes de sensibilisation. Ce soutien a abouti à: l’élaboration de messages clés de sensibilisation pasteurs et agropasteurs et des éleveurs, la production et la diffusion de spots en plusieurs langues nationales des spots et des sketches radiophoniques produits dans les langues nationales  et diffusés sur les radios communautaires et l’utilisation des réseaux sociaux, notamment WhatApp, des supports crypto visuels notamment des affiches géantes et des dessins pédiculés qui abordent plusieurs thématiques liés à la santé animale ont été produits. Tous ces outils, largement diffusés dans les zones pastorales les plus reculées du Sahel avec une forte participation des organisations professionnelles ont permis de déconstruire chez les bénéficiaires du projet, les préjugés et stéréotypes qui limitaient leur participation aux campagnes de vaccination du bétail.

Ainsi, plusieurs campagnes de vaccination à l’échelle régionale contre la PPR et la PPCB ont été organisées chaque année avec succès pour renforcer la santé du cheptel et sécuriser les moyens d’existence des ménages pastoraux.

Le PRAPS c’est également le marquage des Petits ruminants lors des campagnes de de vaccination . Mariéta BA, 45 ans, village de Bounama Yelour au Sénégal, bénéficiaire de la vaccination avec marquage au trèfle se prononce sur les bénéfices insoupçonnés da la vaccination :« Depuis que j’ai commencé à vacciner, les décès ont baissé de 20 animaux environ par an, à deux ou trois. C’est un gros bénéfice que je veux d’autant plus consolider que le vaccin est presque gratuit. C’est pourquoi, j’encourage tous les éleveurs à faire vacciner leurs bêtes avant le départ pour la transhumance. Ainsi, on protège nos animaux en zone de départ et on protège les animaux des zones d’accueil. »

La qualité des médicaments vétérinaires reste toujours d’actualité pour une santé animale durable. Ainsi, un programme de surveillance de la qualité des médicaments vétérinaires a également été mis en place. Tout comme pour faire de la vaccination du bétail, une réalité,   des campagnes de sensibilisation et des formations des pasteurs et agro-pasteurs ont été organisées avec pour objectif d’accroître leur participation à la surveillance et au contrôle des maladies animales mais surtout à adopter de bonnes pratiques.

Dans la même veine, des efforts ont été faits pour améliorer les relations entre agents vétérinaires et éleveurs, jusque-là caractérisées par la méfiance. La confiance dans le domaine du pastoralisme et de façon spécifique dans les rapports  entre techniciens et pasteurs reste fondamentale.

Outre ces actions, le PRAPS a accompagné et soutenu l’installation d’unités de contrôle par l’achat d’équipements et matériel de laboratoire, la formation des cadres et la prise en charge d’une assistance technique internationale dans les six pays.

L’engagement du PRAPS en faveur de la santé animale dans la région du Sahel a permis de vacciner plus de 260 millions d’animaux contre la PPCB et la PPR  dans une dynamique continue d’offrir de meilleurs services en vue de sécuriser les revenus des pasteurs.

FOCUS

Passation de témoin à la Coordination nationale du PRAPS- BF

Après six années passées à la tête du projet et admise à faire valoir ses droits à la retraite, la Coordonnatrice nationale, Madame Edith...

Le PRAPS SUR TWITTER

3 mois depuis
Démarrage ce lundi 9 mai 2022 à #Koudougou d'un mini atelier pour l'adaptation de la stratégie de communication et élaboration du plan de communication du PRAPS-2 @CILSSinfos https://t.co/lwsafgTRpK
4 mois depuis
Jour 3
#ingenieriesociale
#Sauvegardes
#environnementale
#sociale
#praps2
#Jour3
Travaux de groupes sur l'ingénierie sociale et SES pour l'élaboration des fiches pour les couloirs de transhumance,aires de repos, Boutique à aliment à bétail, Points d'eau. https://t.co/ZHlkigeqSN
4 mois depuis
Au tour du PRAPS- 2 Sénégal pour son partage : la fiche de screening environnemental et social sur la base de la fiche sur la sensibilité et la prévention des conflits dans le cadre du Projet Pastoralisme et Stabilité au Sahel et dans la Corne de l'Afrique (PASSHA).
#praps https://t.co/YKAXOApaZz

VIDEO À LA UNE

Entrtiens techniques du Praps

العربية English Français