Accueil Actualités ‘’One Health’': une approche combinant santé humaine et animale et l'environnement...

‘’One Health’’: une approche combinant santé humaine et animale et l’environnement pour des interventions efficientes et durables en santé animale au Sahel.

Les maladies animales, notamment, la Péripneumonie contagieuse bovine (PPCB) et la Peste des petits ruminants constituent de réelles menaces pour le cheptel sahélien. Et pourtant des vaccins pouvant contrer l’évolution de ces maladies sont disponibles attendant un plus grand engouement pour les campagnes de vaccination contre ces maladies animales. Au cours des ETP-3 les réflexions ont convergé vers l’approche ‘’One Health’’. Le concept ‘’ One Health ‘’ est défini comme une « approche collaborative, multisectorielle et transdisciplinaire, le travail étant réalisé sur le plan local, régional, national et mondial, pour obtenir des résultats optimaux en matière de santé et de bien-être, tout en reconnaissant les interconnexions entre les personnes, les animaux, les plantes et leur environnement commun » (One Health Commission 2019). Cette approche , propose de considérer et de traiter en parallèle la santé humaine et la santé animale (animaux d’élevage, de compagnie et faune sauvage), en reconnaissant un lien fort entre santé et environnement et la démonstration de la valeur ajoutée d’une collaboration entre ces différents secteurs.

Le PRAPS a ainsi recommandé cette approche à tous les six pays afin de susciter l’adhésion des pasteurs et agropasteurs à la lutte contre les maladies animales.

De manière générale, ces dernières années, cette approche bénéficie d’une place de choix croissante au regard des résultats concrets de terrain. En effet, les populations pastorales ont pendant marginalisées dans l’accès aux services sociaux de base dont la santé. Par ailleurs, les perceptions locales de la santé humaine et animale sont similaires. Les éleveurs déterminent étroitement les actions entreprises et les relations aux dispositifs de santé animale. Les différentes cultures et les formes d’organisation sociale jouent ainsi un rôle central et doivent être étudiées et mieux comprises par tous les acteurs impliqués.

Les approches qui mettent en leur cœur le concept ‘‘One Health’’ favorisent les échanges transdisciplinaires entre sciences médicales, naturelles et sociales, et une attitude inclusive vis-à-vis des pratiques et des réseaux sociotechniques locaux.

Une meilleure compréhension réciproque entre les professionnels et les institutions en charge de la santé publique et les bénéficiaires, dans ce cas , les pasteurs, représente un préalable à toute amélioration de l’efficacité des dispositifs de santé animale et humaine.

Plusieurs interventions y relatives sont mises en œuvre dans les pays membres du PRAPS. Leur mode de fonctionnement consiste dans la constitution d’équipes mobiles mixtes médicale et vétérinaire. Les équipes mobiles opèrent grâce  aux financements de projets mais sont connectées aux services publics de santé humaine et animale et à leurs instances de gouvernance (Comités de gestion des Centres de Santé Communautaires des communes concernées). Des tournées mensuelles sont menées dans les zones rurales reculées, en tenant compte des itinéraires de mobilité des éleveurs. Des relais formés auprès des bénéficiaires assurent les activités de communication et de sensibilisation, les soins courants et la distribution de médicaments de base entre une tournée et l’autre. Les résultats affichés sont intéressants : l’accès aux soins, les taux de couverture vaccinale et les activités de surveillance épidémiologiques résultent nettement améliorés. Ces démarches sont appréciées par les populations pastorales marginalisées qui voient dans la mise en place d’un dispositif de santé à leur bénéfice la reconnaissance de leur citoyenneté.

Dans les zones pastorales les plus reculées du Sahel et dans les espaces frontaliers où l’analphabétisme est dominant avec un accès limité à l’information et aux services sociaux de base, l’approche ‘’One Health’’ devient utile pour contribuer à la fois à l’amélioration de la santé humaine et animale. Le PRAPS se félicite  des résultats probants affichés dans la région grâce à ses interventions.

Dans le cadre de l’intervention du PRAPS, l’OIE / CSRA qui appuie le projet dans la coordination du projet a élaboré Une Mallette ou Boîte à outils pédagogique en ligne et en copies dure sur la santé animale en version française et anglaise pour accompagner les acteurs d’élargir sa diffusion et son utilisation pour les services vétérinaires d’Afrique.

Développée par des experts de l’UMR ASTRE, celle-ci est composée de quatre documentation, un manuel pour le personnel de santé animale (le MUPSA), un kit pédagogique, des fiches sur les maladies animales prioritaires et un guide de l’utilisateur.

La Mallette pédagogique « Animal Health » comprend :

Le Manuel à l’Usage du Personnel de Santé Animale (M.U.P.S.A) constitue un support de formation continue et un outil de référence pour le terrain. Il contient cinq parties organisées autour des principaux domaines de la santé animale. Chaque partie détaille de manière simple et imagée les notions importantes à connaître pour l’exercice quotidien des missions des agents communautaires, des para vétérinaires et des vétérinaires privés et/ou publics intervenant dans les pays du Sahel. Les rôles de chacun de ces acteurs, la reconnaissance des maladies animales prioritaires et les techniques de santé animale de base sont expliqués dans cet ouvrage.

Les Fiches Maladies Animales Prioritaires de reconnaissance de 27 maladies et syndromes contenues dans le M.U.P.S.A sont également proposées en édition indépendante. Chacune d’entre elles propose un résumé clair, pratique et illustré pour optimiser la reconnaissance des signes cliniques des maladies animales prioritaires du Sahel et les conduites à tenir face à celles-ci par le personnel de santé animale.

Le Kit Pédagogique est constitué de 8 fiches pratiques sur les méthodes et techniques pédagogiques actives. Il est prévu à l’intention des formateurs qui déploieront la Mallette Pédagogique Santé Animale PRAPS sur le terrain lors de sessions de formation et de sensibilisation du personnel de santé animale.

Le Guide d’Usage explicite les objectifs de la Mallette Pédagogique Santé Animale PRAPS et détaille les acteurs, les contenus, les publics cibles et les situations d’apprentissage dans lesquelles les formateurs pourront la déployer.

Cette boîte à outils établit un lien avec de nombreux sujets et projets de l’OIE, tels que l’éducation vétérinaire, les para professionnels vétérinaires, les médicaments vétérinaires, la résistance aux antimicrobiens (RAM), certaines maladies spécifiques et plus.

La mallette pédagogique PRAPS a été adaptée à l’Océan Indien  dans le cadre du Projet TROI et est disponible en version française, avec une mise à jour des maladies prioritaires (30 et non plus 27) grâce à une construction participative avec les partenaires de la zone.

Aujourd’hui, l’approche One Health se déploie au regard de ses avantages, dont le recours  à la  manière appropriée de gestion des risques complexes présents chez  l’Homme, les animaux et l’environnement, principalement dans les pays du Sud.

La mise en œuvre l’approche One contribue à améliorer les moyens de subsistance des communautés vulnérables dans les pays du Sud et d’accroître leur résilience sur la base de relations saines entre les personnes, les animaux et l’environnement

Pour rendre performante et pertinente, l’approche ‘’ One Health’’ il convient de diversifier  les partenariats entre plusieurs secteurs de développement et entre les différentes catégories de parties prenantes avec un focus sur les communautés locales et les organisations de producteurs,  dès la planification des actions de développement  de leur mise en œuvre et de l’évaluation des stratégies de développement.  

FOCUS

Passation de témoin à la Coordination nationale du PRAPS- BF

Après six années passées à la tête du projet et admise à faire valoir ses droits à la retraite, la Coordonnatrice nationale, Madame Edith...

Le PRAPS SUR TWITTER

3 mois depuis
Démarrage ce lundi 9 mai 2022 à #Koudougou d'un mini atelier pour l'adaptation de la stratégie de communication et élaboration du plan de communication du PRAPS-2 @CILSSinfos https://t.co/lwsafgTRpK
4 mois depuis
Jour 3
#ingenieriesociale
#Sauvegardes
#environnementale
#sociale
#praps2
#Jour3
Travaux de groupes sur l'ingénierie sociale et SES pour l'élaboration des fiches pour les couloirs de transhumance,aires de repos, Boutique à aliment à bétail, Points d'eau. https://t.co/ZHlkigeqSN
4 mois depuis
Au tour du PRAPS- 2 Sénégal pour son partage : la fiche de screening environnemental et social sur la base de la fiche sur la sensibilité et la prévention des conflits dans le cadre du Projet Pastoralisme et Stabilité au Sahel et dans la Corne de l'Afrique (PASSHA).
#praps https://t.co/YKAXOApaZz

VIDEO À LA UNE

Entrtiens techniques du Praps

العربية English Français