Accueil Accueil Diaporamas accueil Formation régionale des agents de laboratoire vétérinaire des pays membres du PRAPS

Formation régionale des agents de laboratoire vétérinaire des pays membres du PRAPS

Formation régionale des agents de laboratoire vétérinaire des pays membres du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) sur les techniques de diagnostic de la Péripneumonie contagieuse bovine (PPCB) et de Peste des petits ruminants (PPR) par les méthodes ELISA et PCR et isolement des agents causals de ces deux maladies dans le cadre la Composante Régionale en Santé Animale du PRAPS/OIE
Bamako-Mali, 13 mars 2017
Le lundi 13 mars 2017 a débuté à Bamako (Mali), la formation régionale des agents de laboratoires des six pays du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) sur les techniques de diagnostic de diagnostic de PPCB et la PPR par les méthodes ELISA, PCR et l’isolement de leurs agents causals.

Cette formation qui rentre dans le cadre des activités de la Composante Régionale en Santé Animale du PRAPS mise en œuvre par l’Organisation Mondiale de la Santé Animale basé à Bamako, s’étale sur une durée de 2 semaines, du 13 au 25 mars 2017.
L’objectif global de cette formation est de renforcer les capacités des agents de laboratoire dans les domaines du diagnostic sérologiques et moléculaire (ELISA, PCR), l’isolement et l’identification de l’agent causal de chacune de ses maladies. Elle est destinée aux agents de laboratoire vétérinaire du Mali, du Niger, du Tchad, du Burkina Faso, de la Mauritanie et du Sénégal; soient 2 participants par pays.

Les séances seront animées par Monsieur François Thiaucourt et Madame Armelle PEYRAUD pour ce qui concerne la PPCB et Messieurs Olivier KWIATEK et Arnaud BATAILLE pour ce qui concerne la PPR.

Le démarrage des activités a été marqué par une cérémonie d’ouverture présidée par le Représentant du Ministre de l’Elevage et de la Pêche (MEP), Monsieur Mamadou Sékou Djiré, conseiller technique au Ministère au Ministère de l’Elevage et de la Pêche (MEP).
Plusieurs interventions ont orné cette cérémonie dont respectivement, celles du Coordonnateur Régionale de la Composante santé animale du PRAPS, le Professeur Oumar Idriss Alfaroukh pour le mot de bienvenue, du Représentant du Centre International de Recherche agronomique pour le Développement Monsieur François Thiaucourt, du Directeur Général Adjoint du Laboratoire Central Vétérinaire de Bamako, Monsieur Mamadou Niang, du Représentant Régional de l’OIE pour l’Afrique, le Docteur Karim Tounkara et enfin du discours d’ouverture du Représentant du Ministre de l’Elevage et de la Pêche (MEP) Monsieur Mamadou Sékou Djiré, Conseiller Technique au MEP .
Le Responsable de l’Unité FAO ECTAD-Bamako et Représentant de la Direction Nationale des Services Vétérinaires du Mali ont été également représentées à cette cérémonie par respectivement Messieurs Lassana Ouattara et …….

Dans son discours d’ouverture le Représentant du MEP a tout d’abord souhaité la bienvenue et un bon séjour à Bamako aux participants. Il a ensuite situé l’atelier dans son contexte, ses objectifs généraux et spécifiques tout en soulignant la pertinence de ceux-ci et leur parfait cadrage avec les préoccupations nationales et régionales sur la santé animale en particulier et la santé publique vétérinaire en général telles que prises en compte dans le cadre : (i) du programme présidentiel pour le Mali mettant l’accent sur une santé animale de qualité en vue de renforcer la dynamique de développement des filières de production animales, (ii) de la politique nationale de développement de l’Elevage, (iii) des politiques agricoles sous régionales de l’UEMOA et de la CEDEAO( ECOWAP).

Ainsi, le Représentant du Ministre de l’Elevage et de la Pêche a exhorté les participants à plus de persévérances, d’assiduité, et d’esprit de professionnalisme pour qu’au sortir de cette formation, ils soient capables de maîtriser : (i) les techniques et les méthodes classiques pour l’établissement des diagnostics de la PPCB et de la PPRR, (ii) les techniques de culture cellulaire, l’isolement, l’identification et le tirage du virus de la PPR à partir d’un vaccin contre la PPR, (iii) la technique d’extraction d’acide nucléique , la concentration des réactifs pour la méthode PCR en temps réel, , (iv) les techniques d’isolement, d’identification et de titrage des mycoplasmes.

En fin le représentant du MEP a adressé ses sincères remerciements au nom de tous les pays PRAPS en général et du Ministre de l’Elevage et de la Pêche en particulier à la Banque Mondiale, le CILSS, et l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE), initiateur de cette formation.

FOCUS

Passation de témoin à la Coordination nationale du PRAPS- BF

Après six années passées à la tête du projet et admise à faire valoir ses droits à la retraite, la Coordonnatrice nationale, Madame Edith...

Le PRAPS SUR TWITTER

3 mois depuis
Démarrage ce lundi 9 mai 2022 à #Koudougou d'un mini atelier pour l'adaptation de la stratégie de communication et élaboration du plan de communication du PRAPS-2 @CILSSinfos https://t.co/lwsafgTRpK
4 mois depuis
Jour 3
#ingenieriesociale
#Sauvegardes
#environnementale
#sociale
#praps2
#Jour3
Travaux de groupes sur l'ingénierie sociale et SES pour l'élaboration des fiches pour les couloirs de transhumance,aires de repos, Boutique à aliment à bétail, Points d'eau. https://t.co/ZHlkigeqSN
4 mois depuis
Au tour du PRAPS- 2 Sénégal pour son partage : la fiche de screening environnemental et social sur la base de la fiche sur la sensibilité et la prévention des conflits dans le cadre du Projet Pastoralisme et Stabilité au Sahel et dans la Corne de l'Afrique (PASSHA).
#praps https://t.co/YKAXOApaZz

VIDEO À LA UNE

Entrtiens techniques du Praps

>>> Erreur : Contactez l'administrateur pour voir ce contenu <<<
العربية English Français